Comment apprendre une langue quand on n'a pas le temps

FORMATION LANGUES GESTION DU TEMPS

11/19/2021 8 min read

Comment apprendre une langue COMME UN DINGUE MÊME AVEC UNE VIE DE DINGUE ?

-Ma méthode en 3 étapes-

Utilisez ma méthode simple en 3 étapes pour dégager du temps inexploité dans votre routine afin d'apprendre des langues comme un fou, même si vous avez une vie folle.

Je suis occupé, vous êtes occupé, nous sommes tous occupés. Alors, comment apprendre la langue étrangère que vous avez toujours rêvé d'apprendre alors que vous ne semblez jamais avoir le temps ? Vous avez peut-être l'impression qu'il n'y a pas assez d'heures dans une journée, mais je vais vous montrer comment optimiser le temps dont vous disposez déjà pour pouvoir enfin apprendre n'importe quelle langue. Ce guide présente ma méthode en trois étapes, qui comprend des conseils pratiques, des stratégies et des outils qui vous permettront de démarrer et d'accélérer votre apprentissage des langues.

Avec si peu de temps à consacrer à l'apprentissage d'une langue après une journée bien remplie, il peut être décourageant et même démoralisant d'essayer de trouver un moyen de consacrer un temps suffisant à l'apprentissage d'une langue dans votre journée.

Le mot clé ici est "pertinent".

Voyons comment apprendre une langue comme un dingue, même si vous avez une vie de dingue !

Songez à ce puissant proverbe du philosophe confucéen chinois Xunzi (312-230 av. J.-C.) qui a écrit dans Ruxiao (Les enseignements du Ru), tel que traduit en 1990 :

"Ne pas avoir entendu quelque chose n'est pas aussi bien que de l'avoir entendu ; l'avoir entendu n'est pas aussi bien que de l'avoir vu ; l'avoir vu n'est pas aussi bien que de le savoir ; le savoir n'est pas aussi bien que de le mettre en pratique."

Des siècles plus tard, cette idée a été réinterprétée comme suit :

"Dites-moi et j'oublie. Apprenez-moi et je me souviens. Faites-moi participer et j'apprends." et a été attribué à Benjamin Franklin en 1985.

La clé pour faire de réels progrès dans l'apprentissage d'une langue est de s'impliquer activement. Être impliqué signifie être préoccupé, absorbé ou intéressé par ce que l'on fait.

Ainsi, si nous sommes limités par le temps dont nous disposons dans la journée, nous devons nous assurer que le peu de temps que nous avons pour apprendre une langue est utilisé à bon escient et que nous en tirons le meilleur parti. Nous devons nous impliquer.

Le "Cone of learning"

Un pédagogue américain, Edgar Dale, explique cette idée plus en détail avec son "cône d'apprentissage". Il explique qu'au bout de deux semaines, nous ne nous souvenons que de :

• 10% de ce que nous avons lu,
• 20% de ce que nous entendons,
• 30% de ce que nous voyons,
• 50% de ce que nous entendons et voyons,
• 70% de ce que nous disons et écrivons et
• 90 % de ce à quoi nous participons réellement

Ainsi, plus vous participez, plus vous apprenez et mémorisez à long terme et plus vos progrès sont rapides.

Ce tableau explique plus en détail le cône d'apprentissage.

Qu'est ce que "l'apprentissage passif" ?

Qu'est ce que "l'apprentissage actif" ?

Comment apprendre les langues de façon passive ?

Comment apprendre les langues de façon active ?
Mon approche en 3 étapes : Comment apprendre les langues comme un dingue, même si vous avez une vie de dingue !

Points essentiels à retenir :

L'apprentissage passif des langues consiste à recevoir des informations produites par quelqu'un d'autre. Votre cerveau absorbe simplement ce qu'il entend et ce qu'il voit sans que vous vous impliquiez activement. Vous ne vous concentrez pas vraiment et n'analysez pas ce qui est dit. L'information ne fait que vous traverser.

Mais c'est là que réside le problème.

Par exemple, si vous êtes assis sur votre canapé, les genoux couverts de pop-corn, et que vous regardez votre film d'animation préféré dans votre langue cible sur Disney+, en espérant absorber la langue par osmose, quelle quantité d'informations pensez-vous que votre cerveau sera réellement capable de comprendre et de retenir ? Malheureusement, la réponse est "pas grand-chose". Bien sûr, vous pourrez retenir un nouveau mot ou une phrase ou deux, mais cela ne fera pas avancer l'apprentissage de la langue.

  • Écouter des podcasts, des livres audio et des radios Internet,

  • Regarder des émissions TV, des films, des documentaires et YouTube dans la langue cible,

  • Réviser des flashcards (en papier ou sur une application),

  • Se balader sur Duolingo, Mondly ou Babbel,

  • Modifier les paramètres de langue de votre téléphone,

  • Être dans un endroit où l'on parle la langue cible, sans vraiment entrer en contact avec les gens.

  • Rédigez un journal (commencez par une ou deux phrases par jour).

  • Rejoignez un cours de langue et participez à la discussion en classe, posez des questions complémentaires.

  • Traduisez les paroles de vos chansons préférées.

  • Commencer à faire du shadowing, c'est-à-dire écouter un enregistrement et faire simultanément écho à ce que vous entendez afin d'améliorer la prononciation et l'intonation.

  • Faites des exercices de grammaire à partir d'un manuel ou d'un cours en ligne.

  • Rédigez un résumé d'une scène d'une émission de télévision, des idées d'un documentaire ou d'une scène d'un film en utilisant le nouveau vocabulaire utilisé dans ce contenu.

  • Pour un résultat optimal, enseigner à quelqu'un d'autre. Partagez ce que vous avez appris pour voir si vous l'avez vraiment compris. Un vieux proverbe latin du philosophe romain Sénèque dit : "En enseignant, on apprend". Ce proverbe est également connu sous le nom de "l'effet protégé", selon lequel la meilleure façon d'apprendre quelque chose est de l'enseigner à quelqu'un d'autre.

L'apprentissage actif est le contraire de l'apprentissage passif. L'apprentissage actif consiste à prendre le contrôle de votre processus d'apprentissage et à vous efforcer activement de restituer la langue. Vous ne vous attendez pas à ce que votre langue cible s'améliore par simple absorption.

Alors que l'apprentissage passif d'une langue semble facile et familier et que vous pourriez le faire pendant des heures, l'apprentissage actif peut sembler exigeant, difficile et fatigant et vous épuisera après une heure ou deux de concentration intense.

Mais c'est là que les progrès se font.

Si ça ne vous challange pas, ça ne vous change pas.

Il est toutefois possible de transformer l'apprentissage passif en apprentissage actif. Reprenons l'exemple précédent : regarder passivement votre film d'animation préféré dans votre langue cible sur Disney+. Pouvez-vous rendre cette activité active ? Absolument ! Il existe d'innombrables façons de le faire, dont la suivante.

Vous pouvez regarder le film par petites sessions de 10 minutes. Regardez les 10 premières minutes, puis regardez-le une deuxième fois en notant les mots ou les phrases que vous ne reconnaissez ou ne comprenez pas. Cherchez ces mots et écrivez ce qu'ils signifient. Regardez ensuite la séquence une troisième fois, en faisant attention au nouveau vocabulaire. Rédigez ensuite un résumé de ce qui s'est passé dans le film jusqu'à présent en utilisant le nouveau vocabulaire que vous avez appris. Pour obtenir des points supplémentaires, présentez ce résumé à votre classe ou partagez-le avec votre professeur.

Selon la quantité de nouveau vocabulaire que vous devez vérifier, cet exercice vous prendra entre 40 et 90 minutes. Vous n'avez pas besoin de le faire en une seule fois, vous pouvez le répartir sur toute la journée.

Ce qu'il est important de retenir ici, c'est que passer 40 à 90 minutes à se concentrer sur 10 minutes d'un film constitue un atout infiniment plus utile pour votre apprentissage que de ne pas vous concentrer du tout sur un film qui dure 2 heures !

Maintenant que nous avons constaté que l'apprentissage actif a plus de valeur que l'apprentissage passif, l'étape suivante consiste à identifier le temps inexploité de votre journée où vous pouvez y intégrer votre apprentissage des langues.

Vous avez probablement déjà entendu parler du terme "temps mort". Le temps mort, c'est quand vous faites peu ou pas d'activité. C'est le temps que nous perdons chaque jour. Il peut s'agir des 40 minutes que vous passez à vous rendre au travail chaque matin ou des 15 minutes qui séparent deux réunions. La plupart d'entre nous laissent ce temps nous échapper, et nous le gaspillons en feuilletant nos téléphones, en parcourant les réseaux sociaux ou en jouant à un jeu extrêmement addictif. Mais si vous le voulez, vous pouvez maîtriser l'art d'utiliser le temps mort. Si vous le faites, vous serez surpris de la différence que cela peut avoir sur vos aptitudes linguistiques.

Le temps mort peut durer entre 5 minutes et une heure.

Cela peut aussi être lorsque vous faites la vaisselle, nettoyez votre maison, conduisez, prenez les transports en commun, faites la queue, faites les courses, ou même prenez un bain ou faites votre maquillage !

C'est dans ces petites moments de votre journée habituelle que se trouvent les véritables opportunités. Vous n'avez pas besoin de modifier votre emploi du temps ou de déplacer vos rendez-vous.

L'idée est d'utiliser ces blocs de temps récurrents pour intégrer un temps d'apprentissage actif et pertinent.

Cependant, il y a UNE remarque importante à faire. Tous les temps morts ne sont pas égaux.

Une partie de votre temps mort sera mieux adaptée à un apprentissage passif, ce qui ne vous aidera pas à atteindre vos objectifs. Dans ce cas, votre attention sera dispersée, et il est fort probable que vos mains seront également prises et que vous ne serez donc pas en mesure de participer pleinement à votre apprentissage.

Par exemple, si vous écoutez un podcast dans votre langue cible tout en faisant la vaisselle et que vous entendez un mot que vous ne comprenez pas, quelles sont les chances que vous vous arrêtiez, que vous enleviez vos gants, que vous trouviez votre dictionnaire, votre téléphone ou votre ordinateur portable, que vous cherchiez le mot et que vous l'ajoutiez à votre carnet ? Plutôt minces, non ? Eh bien, c'est de l'apprentissage passif.

Comparez cela avec l'écoute du même podcast dans le train qui vous amène au travail. Vos mains sont libres non seulement pour chercher le mot, mais aussi pour mettre le podcast en pause, noter les nouveaux mots dans votre carnet, votre application flashcard ou votre fichier Google docs pour les revoir plus tard.

D'innombrables études montrent que le multitâche ne fonctionne pas (voir ici et ici). Si vous voulez vraiment apprendre votre langue cible, concentrez-vous à 100 % sur une chose.

Vous êtes trop occupé pour apprendre une langue étrangère ?

Voilà donc mon approche en 3 étapes pour apprendre les langues comme un dingue même si vous avez une vie de dingue !

  • Étape 1 - Se concentrer uniquement sur l'apprentissage actif

  • Étape 2 - Identifiez les temps morts potentiels de l'apprentissage actif dans votre journée chargée. Où y a-t-il des opportunités pour y insérer du temps pour apprendre ?

  • Étape 3 - Si vous n'avez toujours pas assez de temps alors identifiez le temps que vous utiliser pour des activités qui ne vous procure pas grand chose comme regarder le fil d'actualité d'instagram, perdre votre temps sur des recherches internet inutiles, etc. Ensuite remplacer ce temps "perdu" par l'apprentissage de votre langue cible

  • "Dites-moi et j'oublie. Apprenez-moi et je me souviens. Faites-moi participer et j'apprends."
  • Si ça ne vous challenge pas, ça ne vous changera pas.
  • Identifiez votre temps mort.
  • Conservez du matériel d'apprentissage pertinent à portée de main, prêt à être utilisé tout au long de la journée.

  • Pour apprendre une langue étrangère rapidement, ne dispersez pas vos efforts, le multitâche ne fonctionne pas.

Nous joindre